Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /homepages/6/d310147084/htdocs/wp-content/plugins/wp-latex/wp-latex.php on line 39
mai « 2012 « Radioamateur : indicatif F4HAJ
Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /homepages/6/d310147084/htdocs/wp-content/plugins/wp-latex/wp-latex.php on line 46

Archive for mai, 2012

mai 14th, 2012  Posted at   Cours
   |   No Comments

Pendant que je préparais ma licence, je me suis fait un petit mémento sur les différents points que je devais intégrer. Au fur et à mesure de mon apprentissage, je me suis constitué un petit document qui est devenu relativement complet. J’ai donc décidé de le publier ici. Attention, ce document ne constitue pas un cours à part entière. Il reprend un certain nombre de notions utiles pour la licence, avec des moyens mnémotechniques associés.

Les points abordés dans le document pour le moment :

  • Réglementation
    • Tableau des fréquences
    • Spectre et dénomination (HF, VHF, SHF…)
    • Classes d’émissions
    • Préfixes
    • Quelques valeurs à connaitre et remarques diverses
  • Technique
    • Résistances (code couleur et formules)
    • Bobines et condensateurs (formules montage série & parallèle, impédance)
    • Quelques notions sur les filtres et ampli opérationnels
    • Les dB
    • Les phases
    • Les modes de modulation

J’ai l’envie de revoir ce document afin de le rendre plus complet et accessible. Ce document est accessible ici. Je publierais les prochaines versions sur la page dédiée de ce blog.

mai 9th, 2012  Posted at   Activations, Radioclub

Le radioclub de Belfort (F8KOX) va réaliser 2 activations dans les semaines qui viennent.

TM7FMV

La première dés ce week-end, TM7FMV (Tango Mike 7 Fox-trot Mike Victor), les 12 et 13 mai 2012. Il s’agit d’un activation faite à l’occasion de la fête du pain à Echenans (70400, Haute-Saône), dans le fort du Mont Vaudois, également référencé dans les base de données des points haut radioamateur sous le code SOTA F/JU-099.

Fort du Mont Vaudois

TM7TDF

L’activation suivante est un peu plus lointaine puisqu’elle aura lieu lors d’une arrivée du Tour de France cycliste, les 6 et 7  juillet 2012, à la Planche des Belles Filles (SOTA F/JU-027), à 1148 m d’altitude dans les Vosges.

Vue depuis la Planche des Belles Filles

Vue depuis la Planche des Belles Filles

Au plaisir de vous croiser sur l’air.

mai 9th, 2012  Posted at   Divers

C’est un texte qui était annoncé de longue date mais attendu sans aucune impatience dans le petit cosmos du radioamateurisme français : le texte destituant la classe 3 (classe novice). Ce texte a été publié au JO hier (oui oui, un 8 mai, jour férié), confirmant malheureusement cette information connue de longue date.

Cette classe 3 française, également dénommée F0 (du fait que les titulaire de cette licence obtiennent un indicatif de type FØXXX), était particulièrement appréciée du domaine, car elle offrait un premier accès relativement simple au radioamateurisme (bien que limitant fortement les privilèges, les titulaires étant limités en émission sur la bande VHF amateur, de 144 à 146 MHz). L’examen se limitait en effet aux aspects réglementaires auquel était associé quelques éléments de technique de base, ce qui le rendait accessible à tous : jeunes, personnes moins portées sur la technique… elle était souvent une première masrche vers une licence plus complète. Cette licence n’était en revanche pas reconnue par la CEPT, ce qui limite son usage au territoire français (les titulaires d’une licence F0 ne peuvent émettre de l’étranger, contrairement aux titulaires des autres licences françaises qui peuvent le faire sous certaines conditions).

La classe 3 ne disparaît pas seule, en effet, avec elle, c’est aussi la classe 1 qui est supprimée. Cette classe 1 attestait en France de la capacité à utiliser le code Morse (l’utilisation de ce mode étant interdite pour les opérateurs de classe 2 et 3 sur les bandes HF).

Voir le texte au Journal Officiel.

Je note au même JO la publication de cet avis de l’ARCEP, ou cette autorité se dit favorable (fin de l’avis) au fait d’autoriser la manipulation de stations radioamateur par des non titulaires de licence ni d’indicatif (sous le contrôle d’un opérateur autorisé bien entendu). C’est, je pense, une bonne chose pour promouvoir notre activité. Reste à voir dans quelle mesure cet avis sera suivi et appliqué.

Pour archive (hébergé sur ce blog) :

mai 6th, 2012  Posted at   Divers
   |   3 Comments

Toujours très intéressé  par tout ce qui est technique, le monde du radioamateurisme, que j’ai découvert quand j’avais environ 10 ans en lisant un article dans « Album des jeunes » (des albums reliés aux éditions du Reader Digest, qui compilaient des séries d’articles sur des sujets très variés, pour ma part, j’était tombé par hasard sur quelques numéros des années 60 dans le grenier de ma grand-mère) m’as toujours attiré.

L’idée de devenir un jour radioamateur en m’ayant jamais quitté, j’ai contacté en septembre 2011 le radioclub de Belfort (indicatif F8KOX), afin de savoir si le radioclub proposait des cours de préparation à la licence. Une réponse positive m’a été apportée, puis une première réunion d’information a eu lieu en janvier 2012. Les cours ont commencé dans la foulée. Pour ma part, n’ayant encore aucune licence en poche, j’ai suivit en parallèle les cours de réglementation, le jeudi après-midi avec F4FUW Michel (merci à lui pour le briefing 😉 ), et les cours de technique le mardi soir, avec F8AAD François. Comme cela tombait à une période ou j’avais du temps libre, j’ai décidé de prendre de l’avance sur les cours techniques grâce aux nombreux supports que l’on peut trouver sur Internet. Au bout d’un mois de travail, j’ai commencé à travailler avec l’excellent logiciel Exam1 F0F4 afin d’identifier les questions qui me posaient encore problème. A la mi-mars, j’ai considéré que je pourrais être prêt pour la technique comme la réglementation d’ici quelques semaines, j’ai donc contacté l’ANFR afin de convenir d’un rendez-vous pour le passage de l’examen, et donc tenter la F0 et la F4 simultanément. Le rendez-vous est donc pris le 2 avril.

Le 2 avril, c’est le grand jour. Je me rend au centre de l’ANFR pour l’examen pour 14h, Michel s’est proposé de m’accompagner, ce que j’ai accepté avec plaisir (faire la route tout seul, ça n’est jamais amusant, à 2, c’est tout de suite plus sympa). L’accueil sur place par le personnel de l’ANFR est vraiment sympathique. Je suis seul à la session d’aujourd’hui. On m’installe devant un ordinateur, et je débute l’examen. Je termine les 2 examens en un peu plus de 35 minutes. Puis vient le temps (finalement le plus stressant) des résultats. Et c’est tout bon !!!! Je ressort donc des locaux de l’ANFR en tant que radioamateur classe 2 (préfixe d’indicatif F4).

J’ai reçu mon certificat d’opérateur fin avril, puis j’ai enfin pris connaissance mon indicatif, F4HAJ (Foxtrot 4 Hotel Alpha Juliett pour les intimes) le 4 mai 2012, m’autorisant désormais à émettre en tant que radioamateur.

Mon intérêt pour la technique me pousse à m’intéresser à la réalisation d’émetteurs. Bien sur, du coté des modes de communication, j’ai envie de découvrir le monde au hasard de la propagation en téléphonie, mais les modes comme la télévision (SSTV) ou le fac-similé (RTTY) suscitent également mon interêt. Enfin, j’espère pouvoir m’équiper de sorte à pouvoir expérimenter la communication par satellite amateur. C’est tous ces domaines que je souhaite partager avec vous dans ce blog.

La prochaine étape sera l’acquisition du matos pour pouvoir enfin émettre.